Mettez de la cohésion dans vos séances de travail…

Top 50, deezer, spotify: fais-moi écouter ton HIT! Ou comment booster votre dynamique d’équipe avec un Ice Breaker musical puissant.

Elle est assise confortablement dans le canapé.  Virginie a 28 ans, elle est jeune cadre chez ERDF.   Elle présente un titre de variété peu connu. « Je ne t’aime pas » est un duo interprété par Zazie et Baguian. Elle annonce: c’est la musique d’ouverture de la soirée de mon mariage.  Nous écoutons cette chanson  décalée qui parle d’un couple qui ne s’aime vraiment pas.  Le groupe est surpris, se regarde, tend l’oreille pour écouter les paroles. Ils rienERDF 11 2015t et regardent Virginie d’un regard amusé.  Une complicité nait.

J’interroge alors les rires et les sourires:
«-Êtes-vous surpris par ce choix? Découvrez-vous une autre facette de Virginie? En quoi cela change-t-il votre perception d’elle? ».

En 10 minutes, deux changements s’opèrent: d’un coté Virginie se  révèle espiègle, une autre facette de sa personnalité. De l’autre, le groupe dévoile la perception qu’il avait d’elle et la fait évoluer.

Chaque membre du groupe, l’un après l’autre, va à son tour se livrer à la présentation de son « coup de cœur » musical. Cet exercice dit « d’inclusion musicale » se révèle très puissant dans le travail de groupe. Le choix d’une musique, l’écoute collective, les références communes, permettent de créer très rapidement  un lien entre les personnes. La structure  relationnelle du groupe apparait et se transforme.

Au tour de Valérie, 32 ans. D’une petite voix, elle annonce sa chanson « Ça c’est vraiment toi » de Téléphone.
«-Moi, j’ai passé les 18 premières années de ma vie dans un fauteuil roulant.  Opérée, …, je peux aujourd’hui marcher.»
Valérie explique ensuite ce que cette chanson représente pour elle, la joie de danser, de bouger et l’énergie de vivre. Ce dont elle a été privé dans sa jeunesse. C’est une révélation. Elle est accueillie avec intensité. Le groupe se montre respectueux et bienveillant.   En quelques minutes, le regard sur Valérie change. Un autre participant raconte qu’il a aussi vécu en fauteuil un long moment. Regards, silence, écoute.

Confidences, révélations, surprises, admiration,  clarification… A partir de l’écoute musicale, la circulation de la parole devient très fluide et subtile. Elle ouvre sur l’empathie, la sincérité, la cohésion du groupe. Chacun s’ouvre, regarde les autres différemment et apprend à se révéler à aussi à se dévoiler sans peur. L’équipe commence à construire son fonctionnement.
A la fin de l’atelier, le manager conclut en disant de manière douce :
«-Les masques sont tombés».

Parce que la musique touche profondément nos émotions collectives et individuelles, le coaching musical est un puissant facilitateur d’inclusion et de de cohésion.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *